Makis Kiri-combawa

Maki-kiri-combawa-GA

Connaissez-vous le combawa ? C’est un petit agrume rond et vert, à l’arôme raffiné. Son zeste parfume agréablement les desserts.

Et il est aussi délicieux dans des makis au fromage frais !

(Et Mon Geek Adoré, c’est le meilleur pour imaginer des nouvelles recettes de makis !^^)



Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 2 cups de riz (320g) + le volume d’eau demandé par votre rice-cooker
  • 5 CS d’assaisonnement pour sushi au vinaigre de riz
  • Une boite de Kiri (ou du Philadelphia)
  • Un combawa
  • Des feuilles d’algue nori

Pour servir :

  • De la sauce soja sucrée

 

Pour le riz, investir dans un rice-cooker. C’est le bien. Si je ne devais garder qu’un seul appareil dans ma cuisine, ce serait le rice-cooker (et pourtant, j’aime mon KitchenAid®. Mais je suis incapable de vivre sans rice-cooker. Voilà.)

Rincer le riz, au moins 3 fois. L’eau de rinçage ne doit plus être blanche. Mettre dans le rice-cooker, couvrir d’eau jusqu’à la marque correspondant à votre nombre de cups. Allumer la bête et laisser cuire.

Quand le riz est prêt, ajouter l’assaisonnement. Bien mélanger.

Couper le Kiri en bâtonnets (3 bâtonnets par carré de fromage).

Récupérer le zeste du combawa.

 

Poser la natte à makis devant soi. Recouvrir d’une feuille de nori, côté lisse et brillant vers le bas. Etaler du riz sur la moitié de la feuille se trouvant le plus prêt de soi. Bien répartir jusqu’aux bords gauche et droit de la feuille.

Faire une ligne de bâtonnets de Kiri, parallèlement à soi, à mi-hauteur du riz. Saupoudrer de quelques zestes de combawa sur toute la longueur du Kiri

En partant de la partie la plus proche de soi, rouler le maki bien serré en s’aidant de la natte. L’humidité du riz va permettre à la feuille de nori d’adhérer.

 

Quand tous les rouleaux de makis sont prêts, couper des tronçons d’1,5 à 2cm de largeur. Utiliser un couteau bien tranchant à lame lisse. Mouiller si besoin légèrement la lame. Cela empêche le riz de s’y coller et permet de faire des makis plus beaux.

S’il vous reste un peu de zeste de combawa, saupoudrer sur le dessus des makis, et servir.

Manger les makis en les trempant dans un peu de sauce soja.

Mioum !

Print Friendly

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>