Jja jang myeon

JjajangMyeon-GA

Le jja jang myeon est sans doute la plus chinoise des spécialités coréennes… si ce n’est l’inverse. On trouve en effet ce plat en Corée… dans les restaurants chinois !

Le jja jang myeon est doux, épicé et régressif. Les coréens adorent se faire livrer des assiettes de jja jang myeon chez eux… ou aux bains publics.

Plongez avec moi dans cette recette addictive, qui plait autant aux adultes qu’aux enfants !

 

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 3 CS de pâte de haricots noirs
  • 1 cc de fécule de maïs
  • Du sucre en poudre (à doser selon le goût)
  • Un peu d’huile
  • Un peu d’eau
  • Des nouilles pour jja jang (ou des udon (ou au pire des spaghettis))

 

Découper les carottes en rondelles (retailler les grosses rondelles en cubes). Mettre à cuire dans une casserole d’eau bouillante.

Pendant ce temps, émincer l’oignon et le faire dorer dans une poêle avec un peu d’huile. Ajouter les carottes dès qu’elles sont cuites. Couvrir d’un peu d’eau.

Dans une casserole, faire frire la pâte de haricots noirs quelques minutes pour en enlever l’amertume. L’odeur se modifie pour devenir plus sucrée.

Incorporer ensuite la pâte de haricots noirs aux légumes. Délayer la fécule dans un peu d’eau, et ajouter à la préparation. Bien mélanger jusqu’à épaississement de la sauce.

Ajouter une ou plusieurs CS de sucre à la préparation, en goûtant. Le sucre permet de neutraliser l’amertume restante.

Cuire vos nouilles selon indications sur l’emballage.

Servir en versant la sauce jja jang sur les nouilles. Bien mélanger le tout. Votre jja jang myeon est prêt !

Mioum !

Print Friendly

2 thoughts on “Jja jang myeon

  1. Comme ça parle de Chine, j’avais fait une petite recherche wikipédia après la lecture de cette recette. Et hier, en allant dans un resto chinois (le genre avec le menu de 3 pages type annuaire, 100% caractères chinois, 0% images, bref l’idéal pour commander), le 炸酱面 m’a sauté aux yeux (zhá jiàng miàn, nouilles à la sauce frite ?), du coup j’ai commandé pour voir ce que ça donnait en Chine. Et bien c’était plus salé que je l’imaginais ! Et froid. Maintenant il faudra que j’essaie la version coréenne, pour voir…

    • La recette coréenne a été modifiée par rapport à la recette chinoise d’origine, pour s’adapter aux goûts locaux.
      Si tu veux je t’en ferai cet été, comme ça tu pourras comparer^^ (Bon, après, ma recette est elle aussi adaptée, mais elle est fidèle à mes souvenirs du jja jang myeon que j’avais mangé chez des coréens…).
      Et merci pour cette enquête aux origines du jja jang myeon ! :-)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>